Menu

Améliorez votre bien-être avec les hormones du bonheur

0 Comment


Les sensations agréables que vous éprouvez lorsque vous recevez une récompense ou lorsque vous êtes avec les personnes qui vous sont chères sont dues à la libération d’hormones spécifiques dans votre organisme. Si peu de gens en ont conscience, ces hormones dits « hormones du bonheur » sont pourtant indispensables à notre santé mentale et physique. Sachez comment les stimuler pour votre grand bien.

La dopamine

La dopamine est un neurotransmetteur incontournable dans la communication au sein du système nerveux. Pour avoir une idée de leur importance, rappelons que les personnes atteintes de l’Alzheimer ont un faible niveau de dopamine. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, quant à elles, présentent une dégénérescence des neurones responsables de leur fabrication. D’une manière générale, elle est à la base du système de récompense dans notre cerveau.
Pour doper significativement la sécrétion de dopamine, mangez des produits laitiers, des noix et des amandes ainsi que de la viande blanche. Faites également du sport ou essayez de nouvelles choses.

La sérotonine

La sérotonine est impliquée dans de multiples fonctions de l’organisme. Elle entre notamment en action dans la régulation du rythme circadien, c’est-à-dire de l’horloge biologique, la régulation de l’humeur ainsi que la motilité de l’intestin.
On peut augmenter la production de sérotonine en prenant des vitamines B6 et B12 contenus dans la viande, le poisson, les produits laitiers et les foies de volaille. La luminothérapie booste également la synthèse de la sérotonine.

L’ocytocine

L’ocytocine est la principale hormone agissant dans notre relation avec autrui. Dès la naissance, elle est responsable de l’attachement entre la mère et l’enfant. Elle est aussi sécrétée durant l’orgasme, durant les caresses et même lorsqu’on passe du temps avec nos animaux de compagnie. Certaines études tendent également à montrer qu’elle serait impliquée dans notre sentiment spirituel.
Il n’y a pas d’aliments dont la consommation permettrait à l’organisme d’en produire plus. Passez juste du temps avec les personnes que vous aimez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *