Les conditions pour le maintien à domicile d’une personne âgée



Pouvoir rester chez soi durant ses années de retraite est une option qui intéresse un grand nombre de personnes âgées. Pourtant, la perte d’autonomie qui survient fréquemment avec l’âge complique le maintien à domicile d’un senior. En répondant à certaines conditions, les personnes âgées peuvent rester à domicile.

Présence d’un soutien humain

Selon son état de santé et son niveau d’autonomie, une personne âgée ne peut pas toujours rester seule dans sa demeure même si telle est son souhait. En effet, la réalisation de certaines tâches telles que la cuisine, la toilette ou même le simple fait de se déplacer risque de lui être difficile. Elle a par conséquent besoin d’une assistance pour lui permettre de mieux vivre au quotidien. En général, c’est aux membres de la famille de fournir cette assistance. Cependant, il n’est pas toujours facile de prendre soin d’une personne âgée. Cette dernière est susceptible d’avoir une santé fragile qui requiert certains soins. Les personnes souffrant de maladies en particulier ont en plus besoin d’un soutien médical à domicile. Pour toutes ces raisons, faire appel à une assistance externe se révèle indispensable. Fort heureusement, les aides pour rester à domicile sont nombreuses. On peut aujourd’hui avoir recours à des services spécialisés, dont l’assistance à domicile pour personnes âgées.

Un meilleur aménagement du lieu de vie

Le maintien à domicile d’une personne âgée n’est envisageable que lorsque le logement dans lequel elle vit est correctement aménagé. L’aménagement d’un environnement sécurisé doit ainsi répondre aux besoins du locataire senior. L’installation de portes plus larges est par exemple recommandée pour une personne qui se déplace en fauteuil roulant. L’installation d’un monte-escalier réduira les risques de chutes si le logement en question comporte des étages. Il est aussi possible d’installer des équipements permettant d’apporter une téléassistance. De manière simple, cela consiste à mettre en place divers capteurs et récepteurs capables de détecter les anomalies dans l’habitation. Lorsqu’un problème survient, une alerte est envoyée et le service d’assistance pourra se rendre en urgence au domicile du senior pour lui venir en aide. Selon les aménagements à effectuer, les coûts à prévoir peuvent s’avérer conséquents. Il est heureusement possible de faire appel à certaines aides telles que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Quand est-ce que le maintien à domicile n’est pas possible ?

L’état de santé de la personne âgée détermine la possibilité de réaliser un maintien à domicile. S’il y a une limitation sur le plan physique, cela peut être surmonté avec l’aide d’une assistance et d’un équipement adéquat. En revanche, il est plus difficile de prendre en charge à domicile une personne ayant des difficultés mentales. Le maintien ne peut pas se faire dans ce cas étant donné que le senior peut avoir besoin d’un suivi psychologique et psychiatrique permanent.

Même s’il est possible de faire appel à une aide externe, la présence d’un ou de plusieurs membres de la famille est nécessaire pour le bien-être de la personne âgée. Cette présence permet de réduire les risques de solitude. Si cela n’est pas possible, le maintien à domicile sera également difficile, voire impossible.

Enfin, les moyens financiers du senior ou de sa famille sont les derniers facteurs importants à considérer. L’aménagement du logement ainsi que les services d’assistance à domicile engendrent des coûts. Si malgré les aides financières, le senior et sa famille n’ont pas assez de moyens pour engager des aménagements, le maintien à domicile ne pourra pas se faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.