Les sports d’endurance et leurs bienfaits sur la santé



Vous avez un besoin de vous dépenser, mais vous hésitez sur le type de sport à pratiquer ? Vous avez un doute sur ce que pourrait apporter chaque sport à votre corps ? On n’a plus à démontrer les bons côtés des activités physiques sur le bien être et la santé. Les sports d’endurance, plus efficaces pour développer le souffle et pour entretenir le cœur semblent bien convenir pour une meilleure santé. Cette rubrique fera le tour de la question et abordera des généralités sur l’endurance physique et ses apports sur la santé.

Les différents types d’endurance physiques

Il faut savoir que l’endurance décrit la capacité du corps humain à maintenir une certaine intensité pour une durée assez longue et à se régénérer aussi vite que possible comme vous pourrez le voir ici. Selon le sport que vous pratiquez, il y a d’autres éléments à prendre en compte à part l’endurance : la force, la vitesse, l’agilité et la coordination. Chaque sport vous entraînera à développer ces compétences à des degrés variés. Pour ce qui est de travailler l’endurance, on évoquera quatre points essentiels :

– L’endurance cardio-vasculaire : fait référence à la puissance que doit avoir le cœur pour véhiculer suffisamment de sang vers les muscles
– L’endurance mentale : c’est la volonté à résister à la fatigue afin de durer dans la pratique de l’activité physique
– L’endurance respiratoire : c’est la capacité des poumons à apporter l’oxygène afin de permettre aux muscles de transformer les réserves énergétiques en énergie mécanique
– L’endurance musculaire : c’est la capacité des muscles à maintenir l’effort produit par le corps dans la durée

Afin d’être le plus performant possible, il est nécessaire de travailler ces facteurs en sachant que l’endurance se distingue par deux grands types :

– L’endurance active : se situant entre 80 et 90% de la fréquence cardiaque maximale, elle correspond au moment où le sportif produit de l’acide lactique que son organisme doit combattre. Il est alors essoufflé et doit de temps en temps reprendre son souffle.

– L’endurance fondamentale : qui correspond à un niveau d’intensité modérée dont la fréquence cardiaque maximale du sportif se situe entre 60 et 75%. Elle constitue la base de toute activité d’endurance et est un facteur essentiel pour progresser.

Les bons apports des sports d’endurance

Qu’il s’agisse de course à pied, de natation, de vélo, de boxe, de ski de fond ou d’autres sports d’endurance, chacun de ces sports participe au bienfait de l’organisme et au bien-être. Voici les trois principaux bienfaits des sports d’endurance :

– Le confort grâce à la progression : le premier objectif de la pratique d’un sport d’endurance doit être la progression. Cette dernière permettra d’avoir un meilleur « souffle », c’est-à-dire avoir la capacité d’endurer l’effort dans le temps pour ensuite ressentir un confort dans la pratique de ses activités sportives.
– La prévention contre certaines maladies : il est clair que la pratique régulière d’un sport protège son pratiquant de plusieurs maladies telles que l’hypertension ou les maladies cardiovasculaires. Le cœur est plus fort, plus efficace et les facultés respiratoires sont renforcées.
– Le sentiment de bien-être et de bonheur : scientifiquement, l’organisme libère des endorphines qui sont des neurotransmetteurs aux propriétés analgésiques que l’on appelle communément les hormones du bonheur.

En somme, pour avoir une bonne hygiène de vie, il faut inclure dans son quotidien des séances d’activités physiques ou sportives. Accessibles à tous, les sports d’endurance apportent beaucoup au corps et au mental, alors pourquoi encore hésiter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.