Halte aux virus de l’hiver !

L’hiver pointe son nez, et avec lui, son lot de maux et de tourments. On n’y échappe pas hélas ! De plus, pendant les fêtes de fin d’année et celles du Nouvel An, les échanges de microbes avec les proches sont inévitables. De plus, avec les excès -incontournables, ce sont les fêtes ! Notre système immunitaire est forcément fragilisé.

La prévention est de mise

Mais on peut faire beaucoup pour ne pas en souffrir plus que cela. Bien que diverses épidémies et différents troubles arrivent à grand pas, des mesures de prévention permettent de ne pas en être victime. Que pouvez-vous faire dès aujourd’hui pour que les virus de l’hiver ne vous attaquent pas ? Sachez que cette période de l’année est la préférée des virus justement pour nous envahir, à cause du froid et du manque d’ensoleillement et il est prouvé que le seuil épidémique est toujours atteint durant cette période. Voyons quelques-unes des virus hivernaux qui sévissent le plus fréquemment.

Les virus de l’hiver

La grippe saisonnière fait partie des maladies de l’hiver et ce sont entre 2 et 6 millions de personnes qui en sont touchées année après année. Le moyen le plus efficace pour s’en prémunir reste la vaccination. On se protège et on préserve aussi son entourage. Il existe également des maladies respiratoires et rhinopharyngées telles que le rhume, la bronchiolite chez l’enfant et des pathologies digestives, dont la fameuse gastro-entérite qui frappent en hiver. Ce sont particulièrement les enfants et les personnes âgées, celles qui ont des problèmes cardiaques, immunitaires et pulmonaires qui sont surtout menacés par les virus de l’hiver. Si on parle de la bronchiolite, c’est une maladie qui affecte 30 % des enfants âgés de moins de 2 ans tous les ans.

Les modes de transmission des virus

Comment les virus de l’hiver se transmettent-ils ? Notamment par les gouttelettes qui sont déjà infecté et qui se propagent lorsqu’on tousse, éternue ou lorsqu’on postillonne, ou quand la salive d’une personne infectée tombe inopinément sur quelqu’un d’autre. Ces virus se transmettent également par le contact direct des mains d’une personne infectée, lorsqu’on lui serre la main par exemple, ou encore par le contact d’objets tels que le téléphone, les couverts, les poignées de portes, les boutons d’ascenseurs mais également des objets d’enfants tels qu’une tétine, un doudou ou des jouets. Comment vous protéger efficacement contre ces virus de l’hiver ? Des gestes de base sont à adopter au quotidien. Lavez-vous fréquemment les mains, après avoir été aux toilettes ou après avoir nettoyé un bébé, avant de faire la cuisine et avant de manipuler des aliments. Il est également important de vous couvrir le nez et la bouche quand vous toussez ou éternuez, de vous moucher dans un mouchoir à jeter, donc à usage unique, d’éviter de vous toucher le visage, surtout le nez et la bouche. Si vous êtes déjà atteint, limitez vos sorties, les contacts directs et indirects et porter un masque, en particulier en présence de personnes fragiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.